Comment Savoir si votre amende fait parti de cette Arnaque?

Si vous avez reçu un Amende (ou deux...) de la Commune de Pise vous êtes presque sur d'être victime comme beaucoup de français de cette arnaque italienne. Si en plus votre contravention correspond bien aux éléments suivants. Félicitations, vous êtes sur la bonne adresse...

1) amende de la Commune de Pise transmis par la Police Française
2) souvent 'l'infraction' a eu lieu plus d'un an avant la convocation au bureau de la Police
3) la contravention propose de vérifier une photo sur le site suivante: https://secure.commune.pisa.it/tzv/Login.jsp...

4) la photo - si disponible - montre en général rien qui peut identifier le lieu, et parfois meme pas la voiture: que la plaque d'immatriculation
5) souvent deux infraction dans la même heure, parfois dans les trois minutes
6) vous vous rappellez probablement pas d'avoir vu une panneau d'interdiction
7) le genre d'infraction est en general: "roulait dans une zone à circulation réglementée sans autorisation. Relevé électronique des accès à la ZTL (Zone à Circulation Réglementée) effectué, sur le fondement de l'art. 201 etc.etc.
8) Lieu d'infraction: le vieux centre de Pise, par example Rue Mazzini Guiseppe, Via Roma et les rues autour.
9) montant en general 111, 113 ou 115 euro (par infraction) majoré de 187.50 euro après 60 jours.
10) on vous propose de vous adresser dans les 60 jours - si vous n'etes pas d'accord - au Prefet de Pise ou au Juge de Paix, ni pour l'un ni pour l'autre l'adresse est indiquée.
11) il y a egalement une adresse email esteroinfo@sepi.pisa.it ou on peut ecrire bien qu'ils ne repondent pas aux emails.

Alors, vous aussi? La meme chose?
Lisez les articler sur comment contester et utilisez les lettres type pour ne pas payer ces amendes!


liens vers les lettres type de contestation

6 commentaires:

Michelle a dit…

Ayant été victime de ce genre d'amende à Pise et l'ayant reçu plus d'un an après nos vacances, j'ai décidé de prendre contact avec le centre européen de consommateurs. Voici le lien vers lequel ils m'ont dirigé:
http://www.europe-consommateurs.eu/fr/vos-droits/auto/reglementations-et-infractions/zones-a-trafic-limite/
n'hésitez pas à aller le consulter pour éviter ce genre de mésaventures.

Jimre

Anonyme a dit…

ça me fait marrer ce site, vous n'êtes pas capables de préparer votre séjour correctement en vous informant sur le pays et ensuite vous accusez les autorités de Pise d'être des voleurs. Si vous vous étiez informés, vous sauriez que l'Italie est pleine de ZTL (Zone trafic limité) pour désengorger les centres villes.
C'est facile d'accuser les autres alors qu'on a été incompétent dans la préparation d'un voyage. Moi, je suis allé à Pise, j'ai évité les ZTL et je n'ai jamais rien reçu.
Vous témoignez d'une attitude décidément bien française en apprenant aux autres ce qu'ils doivent faire.

Anonyme a dit…

Je suis comme beaucoup d'entre vous, quoi faire si ce n'est de payer pour ne pas rencontrer des problèmes avec la police italienne le jour ou je me rendrais en Italie, mais aussi, et peut être de tomber dans une arnaque bien organisée.Je ne comprends pas ne pas avoir une réponse précise de quelqu'un qui se trouve dans cette situation et qui a contacté un avocat ou un service juridique. Dire que 6O millions de consommateurs ou le Routard ont donné une réponse très intéressante, ce n'est pas suffisant. SVP soyez plus précis et plus constructif, afin de faire avancer les choses. Merci

Anonyme a dit…

J’ai été à Pise, à Florence aussi, et puis bien sûr à Rome. Et tout ça en voiture.
Les ZTL sont partout, elles sont parfaitement reconnaissables et il est absolument indigne et abusif de définir une « arnaque » l’exercice légal de la sanction aux infractions du code de la route.
Les interdictions sont parfaitement compréhensibles, il faut simplement s’aventurer à interpréter un peu l’italien : pas trop difficile pour des gens qui causent le français, à moins d’être complètement analphabète ou soul !
Vous croyez qu’un étranger à Paris est mieux traité ? Vous en voyez beaucoup, vous, de panneaux dans nos rues écrits en allemand, en espagnol, en italien, en suédois… ?
Mais bien sûr, quand ça nous arrive à nous, de choper un pv à l’étranger, c’est de leur faute, c’est eux qui sont des tricheur, certainement pas nous qui sommes en infraction ! Ils n’avaient qu’à écrire dans notre langue !
Des fois j’ai vraiment honte d’être français…

kremer a dit…

je suis aller a pise au mois de septembre et je viens de recevoir un proce maintenant, je ne discute pas du proce mais de la personne qui repond anonimement , ce n est pas parce que ont ne comprend pas l italien qu ont est des analphabete de plus il faut des fois comprendre leurs panneaux et en meme temp de faire attention a la route.en ce qui concerne le proce il vaut mieu payer car si ont retourne en italie comme dans d autres pays ont risquerai de vous arrete de vous faire payer une plus grosse amende et si vous ne savez pas payer tout de suite ont vous saisirais votre vehicule .

Anonyme a dit…

C'est simple il ne faut plus aller en Italie en vacances..... au dela du fait des zones ZTL... ce sont les montants qui sont scandaleux.
Pour ma part , pour ne pas avoir mis 2 euros de parcmètre a 18H, j'en suis pour 89 euros d'amende... Amende recue 10 mois après les faits .... so nice .